que bella Italia, suite

Publié le par CapAsia

Mercedi 28 septembre

Ce matin nous quittons l appartement à 8h30 pour nous rendre à Crescenzago, la derniere station du metro à partir de laquelle nous pouvons marcher le long du canal de Martesana jusqu'à Treviglio d où nous prendrons une liaison regionale pour Bergame où un esperantiste nous attend ce soir. Les premiers kilometres du canal sont assez monotones et l environnement n est pas superbe. Nous sommes dans les faubourgs de Milan et nous longeons meme rapidement un campement qui s' apparente à un bidonville.

Apres 12 km nous prenons notre pause dejeuner. Au menu : sardines Connetable "le meilleur de la mer", tomates et pommes. Apres avoir contacte Marino à Bergame, nous reprenons la route. Alexis souffre d une belle ampoule et Remi s exaspere lorsque nous croisons des velos et des scooters le long du canal. Il est vrai que pour les croiser, etant donne la place que nous prenons, nous devons souvent nous arreter et couper notre elan. Le canal traverse de nombreux villages où nous remplissons la gourde aux nombreuses fontaines publiques. Nous discutons avec des petits vieux qui passent leur temps sur un banc et s etonnent de voir deux francais charges comme des mules et qui s obstinent à marcher au lieu de prendre un bus. Il est 15 heures et il nous reste 15 km à parcourir avant Treviglio. Nous continuons d un bon pas en esperant rallier la ville en moins de 3 h. Un cycliste se met à notre hauteur pour nous demander notre route. Il nous explique qu à Cassano d Adda, il faut quitter le canal pour rejoindre Treviglio. Malheureusement, les distances dont il nous parle sont imprecises et nous ratons la route. Nous sommes bon pour un demi tour et 4 km de marche supplementaires. Nous ne sommes plus qu à 4km de Treviglio mais la nuit tombe vite en Italie. Un automobiliste se propose de nous deposer à la gare où nous achetons nos billets pour Bergame.

Marino vient nous chercher à la gare et nous emmene à Alzano, à 8 km de Bergame où il vit avec ses parents tres accueillants. Il est passionne de voyages et de langues etrangeres, il en parle 12 et envisage prochainement un depart à pied vers le Japon. Il prevoit 5 annees de marche. Nous sortons boire une biere dans un pub de la ville et nous nous couchons fatigues vers minuit.

Publié dans Italie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Salut Alex et Rémi,

nouis sommes le 15 octobre 2005 et nous voudrions savoir dans quel pays vous vous trouvez ?
Est ce la croatie ou la serbie???

Répondre