que bella Italia, suite

Publié le par CapAsia

Dimanche 25 septembre

Ce matin, nous sortons visiter le musee de l automobile de Turin qui renferme sans doute l une des plus belles collections au monde, a la fois de voitures anciennes mais aussi de belles sportives italiennes et germaniques. Nous apprecions la visite et nous ne sortons du musee qu a midi. Nous nous arretons manger une pizza dans un petit restaurant de quartier. Le pizzas sont excellentes et coutent en moyenne 5 euros. Une fois rentres a l appartement nous preparons nos sacs pour prendre le train de 16h50 en direction de Milan où nous serons loges chez Marie, une amie de l ESSCA en echange universitaire dans la capitale lombarde. Le nord de l Italie n est pas propice à la marche puisque les villes sont reliees par des nationales à la circulation dense. Nous devons aussi respecter notre plan de route sur lequel nous avons dejà accumule du retard. A notre arrivee, Marie nous propose un aperitivo. C est une foròule de restauration prisee chez les jeunes italiens et pour cause : nous commandons un cocktail et la nourriture est offerte, à volonte. Le buffet est compose d entrees variees et de pates excellentes. Nous nous gavons... Alors qu en France on nous montre nonchalament le distributeur de cacahouetes quand le petit creux se fait sentir, nous trouvons ce concept excellent.

Nous rentrons ensuite chez Marie qui partage son appartement avec 3 collocataires . Marcello, un italien et deux serbes prenommes Radek et Rebo. La voisine passe aussi pas mal de temps chez eux et elle considere les jeunes comme ses enfants. Ce soir elle est invitee à manger chez eux, mais c est elle qui apporte le diner!

Lundi 26 septembre

Ce matin nous n emmergeons pas de bonne heure. Nous preferons donc sauter le petit dejeuner et commencer la journee avec une belle entrecote saignante comme nous l aimons. Apres manger, Alexis sort faire une lessive pendant aue Remi s affere sur Internet. En fin d apres midi nous prenons le metro puis le tram pour rejoindre les esperantistes milanais qui nous offrent un repas au restaurant. Ils sont 5 et nous passons une bonne soiree. Nous progressons rapidement en esperanto et nous n avons desormais plus de difficultes à exprimer, certes simplement, nos sentiments et reflexions. Un esperantiste nous raccompagne en voiture apres une visite nocturn de la ville. Nous finissons la soiree autour de PES 4, un jeu de foot sur console devenu un phenomene de societe. Remi est dans un bon jour alors qu Alexis manque de reussite devant le but!

Mardi 27 septembre

Nous partons vers 10h en direction de San Agostino ou se tient le grand marche de Milan. Certes bien moins impressionnant qu à Turin, nous trouvons neanmoins tout ce que nous voulons pour faire une ratatouille aux habitants de l appartement et à la voisine, en remerciement de leur accueil. Les legumes sont superbes et les tarifs plus qu acceptables : tous les legumes coutent environ 0.70 euro au kilo.

Nous visitons Milan dans l apres midi : la place Duomo et sa superbe cathedrale, la Scala de Milan et la Monte Napoleone qui regroupe tous les grands couturiers milanais et internationaux. Nous assistons à un defile de grosses berlines dont les chauffeurs fiers et chics attendent leur patronne à la sortie des boutiques de luxe.

Dans la soiree, tout le monde apprecie le repas et l ambiance est excellente. Eta, la voisine, ramene une bouteille de digestif rapportee de Roumanie pour conclure le repas. Nous nous couchons à 01h30 avec la perspective d une longue marche le lendemain.

 

Publié dans Italie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
vous l'aimez saignante avec des frites et du vin rouge me semble l entrecote, pourvu qu elle finissent par une tarte au pomme... a bientot a la haute poueze..
Répondre
Y
ta toujour été movai a pes4 mai c pa 2ta fote.kombien 2foi jté gagné?je lé komte meme plu...sinon jte souhaite bon kourage pour cette aventure et kontinu a nou ecrir jtrouv ca tro bi1 et pour une foi ke t interesan profite zen...je rigol a tres biento mon pralo...(pour une bone soirass a lancienne......)
Répondre